Amabilia

Je crois avoir découvert l’érotisme non pas par les livres mais par la bande dessinée. Grâce aux dessins de Milo Manara et de Wolinski. Bravant la censure et...

2462 0

Je crois avoir découvert l’érotisme non pas par les livres mais par la bande dessinée. Grâce aux dessins de Milo Manara et de Wolinski. Bravant la censure et les père-la-pudeur, leurs crayons croquèrent fesses et seins bien avant que je ne puisse le faire de mes dents. Entre la richesse graphique de l’un et l’humour subversif de l’autre, je voyageais avec délectation dans un prolongement adulte de mon hobby d’enfant. Je reste aujourd’hui un mordu de BD.

Alors quand La Musardine annonce le tirage de l’intégrale (provisoire) d’une des plus jolies trouvailles graphique et érotique de ces dernières années, je ne puis résister à l’envie de vous faire partager mon plaisir !

Amabilia, c’est un dessin qui navigue entre noir et blanc, ombre et lumière, et dont la sensualité est relevée au rouge vif. C’est la mise en image d’un scénario bien troussé, qui manie chaleur et suspens avec talent. Vous l’aurez compris, je suis amoureux de cet univers chic et sexy.

La douce Iris qui s’ennuie, son mari qui ne la comprend ni ne la respecte, un bal masqué où elle se rend seule… et sa vie bascule. Je m’arrêterai là pour le pitch: foncez acheter cette bande dessinée, vous découvrirez tout le reste. Maintenant, partons à la rencontre des auteurs, qui manient si bien le noir corbeau de l’encre du stylo que celle de la palette graphique.



Eloïse et Thomas Raven, bienvenus dans les bureaux virtuels de NonCensuré.

Une première question, celle qu’on vous a sans doute posé des dizaines de fois, qui fait quoi dans votre duo de charme ?

Bonjour et merci pour cette interview!

Notre duo fonctionne comme ceci: Thomas a les idées de base, la trame.

Une fois la trame discutée entre nous, je prends les rennes de l’écriture. Si à ce moment-là certaines choses me gênent ou manquent à mon goût dans cette trame, nous en rediscutons. J’écris un scénario détaillé avec les scènes mais pas forcément les dialogues à ce niveau-là.

Puis Thomas fait les planches. Il inclut des dialogues provisoires car cela l’aide à trouver le rythme de la page. Puis, nous relisons l’ensemble et je revois les dialogues, j’en ajoute, j’en enlève. Si j’ai des remarques côté dessin ou mise en page c’est à ce moment-là que je lui en parle.

Il retouche l’ensemble. Enfin nous relisons la version définitive tous les deux et corrigeons les derniers petits détails.

Il faut préciser que cela se passe sur plusieurs mois: en général nous avons au moins un tome d’avance en cours.

La première phase où nous discutons ensemble de la trame est très importante car Thomas a une vision globale et moi des détails. Il a les rebondissements, les situations qui font évoluer les personnages… moi je relie l’ensemble avec des émotions. Ce fonctionnement nous correspond bien. On aime laisser mûrir les choses dans un coin de notre tête!

 

Comment en êtes vous venus à l’écriture et au dessin érotique ?

Tout simplement: nous sommes un couple et Thomas a toujours aimé dessiner, inventer des univers…. et moi écrire. Un jour, il m’a offert une bande dessinée nous mettant en scène. Nous étions tellement excités du résultat que l’idée d’en écrire un à deux nous est venu: le premier AMABILIA était né!

 

Je vais oser une critique, j’espère que vous ne m’en voudrez pas. La seule déception à la lecture de vos opus compilés d’Amabilia, c’est l’absence de l’utilisation du préservatif ? C’est un choix graphique ?

Il est vrai qu’au départ, Simon et Iris devaient rester “nos personnages” et que nous ne pensions pas tenter d’être publiés. C’est pourquoi le préservatif est absent.

Ensuite, quand nous l’avons publié il était trop tard mais nous sommes conscients de ce manque. Dans les tomes suivants nous avons gardé la continuité dans les fantasmes et souvenirs pour une logique avec le premier tome.

Iris et Bruno étant en couple depuis longtemps, on ne voyait pas l’utilité de leur en faire utiliser. Quant à Charlotte et Eva, après discussion avec un gynécologue qui nous a dit que le risque dans les rapports lesbiens étaient minimes (nous déclinons toute responsabilité quant à ces affirmations, n’étant pas médecins nous-mêmes), nous avons fait le choix d’écarter le préservatif féminin. Cependant, Simon utilise un préservatif avec Manon  dans le tome III. On ne le voit pas l’enfiler mais il est bien là sur les dessins. [méa culpa, je vous confirme, il est bien là !]

 

J’ai plus que ouïe-dire que les aventures de la sculpturale Iris ne s’arrêteraient pas au tome III. Je trépigne ! La suite, c’est pour quand ?

Et bien lecteurs, vous serez, nous l’espérons, rassasiés dès cet été! En effet, la suite sera disponible dès le mois de juillet en version numérique, toujours chez la MUSARDINE.

Quoi de plus agréable que de retrouver les tribulations de nos personnages dans la chaleur de l’été…

 

D’autres actualités à nous partager en dehors d’Amabilia ?

Nous en avons mais les dévoiler ne nous permettrait pas de rester anonymes… Et pour l’instant nous nous tenons à ce choix.

 

Un choix que je respecte, évidemment. Notre site traite d’une vision que l’on espère partagée du libertinage, celle d’une espace, par définition, de liberté et non d’une usine à stupre dans laquelle les gens seraient rangés par cases selon leurs pratiques, leur physique… A t on une chance de croiser vos amoureux dans un club au décours de leurs aventures ?

Et bien, je vous répondrai ceci: le tome IV devrait vous plaire…

 

Avant de terminer, j’aimerai que vous nous fassiez connaître  un dessinateur, un musicien, un auteur ou un artiste que vous considérez comme inspirant dans le domaine de l’érotisme. Celui  ou celle qui vous chante ? Allez, dites nous qui est, ou qui sont vos chouchous.

Il y en a plein ! Nous vous invitons entre autres à découvrir les écrits de nos partenaires Emilie J. et Candice Solere, les dessins de Rita Renoir, Petite Bohème ou Antonin Gallo et les photos fantaisistes de Sademoiselle Florentine.

 

Merci d’avoir répondu à mes questions. J’ai plaisir à vous lire et j’attends avec impatience la suite ! Je vous laisse le mot de la fin ?

Nous attendons de notre côté de savoir ce que vous penserez du tome IV !!!

Vous trouverez doncles aventures de la sublime Iris ici : http://www.lamusardine.com/P30259-amabilia-1-raven-e.t..html
http://www.lamusardine.com/P30259-amabilia-1-raven-e.t..html

Et pour l’intégrale ici:
http://www.lamusardine.com/P31241-amabilia-raven-e.t.html

Eloise et Thomas peuvent se suivrent là :
https://www.facebook.com/ravenedition

Vivez libres et aimez vous les uns les autres !

 

In this article

Join the Conversation